top of page

Pourquoi faire un bilan comportemental avant la première séance ?

Dernière mise à jour : 15 févr. 2023

Le bilan comportemental est l'essence même de mon travail. Le bilan comportemental est un rendu analytique sur la situation problématique avec votre chien.


Pourquoi ne peut-on pas démarrer immédiatement avec une séance, n'est-ce pas plus simple ?


Et bien non ! Tout d'abord, en tant que comportementaliste canin, je dois comprendre et observer au cours de cet entretien la réalité de votre quotidien la relation que vous entretenez avec votre animal. Je ne connais pas votre environnement, ni les habitudes acquises avec le chien. Si je commence effectivement une séance dès mon arrivée, d'une vous ne comprendrez pas l'objectif derrière-celle-ci, et de deux, vous aurez certainement encore plus de questions qu'au départ.


Pour tout travail en relation avec le chien, ce dernier doit être en premier lieu en confiance par rapport à la personne et la professionnelle que je suis. De plus, si celui-ci n'a pas été habitué à être stimulé intellectuellement et physiquement, notre ami canin ne comprendra pas la raison de mon comportement.


Cependant, selon certains cas de figures, il peut m'arriver effectivement de commencer immédiatement avec une séance. Cela est très rare et jusqu'à présent, cela ne s'est produit qu'une seule fois. Mais, après cela, j'ai convenu avec la propriétaire d'un bilan comportemental afin de lui faire parvenir mon analyse entre l'observation de la séance qui a eu lieu ce jour-là, et les résultats de ce dernier.

Il est nécessaire qu'en tant que professionnelle que je comprenne vos habitudes, ainsi que vos connaissances sur les canidés.


Mais je veux démarrer tout de suite!

Bilan comportemental

Tout dépend de ce que vous recherchez comme cadre de séance de travail, et la relation que vous avez avec votre animal. Je suis une comportementaliste canin qui travaille sur un binôme vivant (propos que je rappelle souvent lors du bilan comportemental): c'est-à-dire que cela comprend votre chien et vous-même.


Il y a des analyses que je retranscris lors du bilan comportemental, avec la première mise en pratique (je vous vois venir les loulous: ne voyez pas cela, comme un objet de séance et considérer que cela s'arrête une fois donnée ces éléments.. Dans mon travail, je donne les informations théoriques et pratiques au fur et à mesure en fonction de l'envie et réel désir de progression de changement avec son animal.)


Lors de cette analyse comportementale, je m'assure que l'on se comprend parfaitement afin que l'on soit bien synchronisé dans l'objectif de travail du binôme humain-chien. Puisqu'effectivement, vous pouvez très bien avoir compris mon analyse de manière théorique, mais en pratique de ne pas pas pouvoir l'appliquer immédiatement (pour diverses raisons). Cela fait partie de l'apprentissage.

Ce qui est essentiel à mes yeux, et de m'assurer que les deux soient assimilés, et de m'assurer lorsqu'arrivent les séances que ce réajustement fonctionne. Pourquoi dois-je m'assurer que ce procédé fonctionne ? L'objectif sur le long terme est que vous puissiez vous-même devenir le meilleur éducateur pour votre chien, cela passe par la connaissance de transmission d'outils.

Chien peureux

Pourquoi autant de questions lors du bilan comportemental ?


Selon les comportementalistes canin, les questions peuvent varier selon la multiplicité. Derrière chaque question lors du bilan comportemental, je vous interroge sur les habitudes avec votre chien, les vôtres, pourquoi avoir sélectionné cette race (et pas une autre), votre mode de vie, vos besoins et vos objectifs en vue des séances.


Objectifs bilan comportemental

De plus, lorsque nous faisons le point sur les problématiques, votre sentiment par rapport à cela, l'observation des premières analyses, je cherche également à comprendre les causes qui ont généré ce trouble. Je tiens d'ailleurs à préciser que les causes d'une problématique peuvent être multiples et différentes selon les foyers puisque cela dépend de l'environnement, l'interaction avec votre animal etc...


Exemple concret 1:

Le chien qui saute sur les gens.


D'une famille à une autre, les raisons autour de cette problématique peuvent différer d'un foyer à un autre. Mon but premier est de rechercher les causes, et de comprendre ce qui a amené à ce comportement.


Parmi les questions cela peut-être :

Est-ce qu'il saute sur les inconnus ? Un membre de la famille en particulier ? Le fait-il également dans la rue ? Saute-il également sur vous après votre retour du travail ?


(C'est une des premières parties de mes questions mais cela ne reflète pas le bilan comportemental en lui-même.)

Ensuite il peut y avoir :

Est-ce que votre chien a des occupations type jeux d'enrichissement, stimulations, etc...? Combien de temps par jour, occupez-vous votre chien ?


Ne considérez pas cela comme faisant office d'un bilan comportemental à travers l'exemple que je vous donne. Il est nécessaire d'avoir un suivi véritable et personnalisé adapté à vos problématiques.

Le bilan comportemental est un questionnaire pour mieux cerner la relation avec votre animal ainsi que les croyances concernant votre chien. Je fais office de "traducteur". Nous travaillons en équipe et cela commence dès le bilan comportemental. Le travail se poursuit tout au long des séances suivantes.


Exemple concret 2 :

Un chien qui a peur des humains

Peut-être, à la lecture de cet article, vous vous interrogez comment je vais procéder pour ce cas qui peut-être effrayé par ma présence lors du bilan comportemental.

Au regard de cette situation, pour expliquer ma démarche, je vais veiller tout au long de cet entretien à ne pas imposer ma présence surtout si celui-ci ne l'accepte pas dans un premier temps. Et s'il reste à distance tout au long du bilan comportemental, je pourrais malgré tout, l'observer tout en posant des questions aux propriétaires, afin de comprendre l'origine de ce trouble.


Dans ce cas-là, je vais interroger lors du bilan comportemental, s'il y a eu un évènement particulier qui a déclenché cet état et quelles sont les réactions du propriétaire au quotidien face à la peur de l'animal. Ce qui a été fait et entrepris jusqu'à présent. Et bien entendu, je vais expliquer mes analyses, du travail à mettre en place pour rétablir l'harmonie dans cette situation.


En étant dans une approche progressive lors du bilan comportemental vis-à-vis du chien cela permet à ce dernier de pouvoir s'adapter à ma présence et le laisser choisir venir dans ma direction. Mon principal but dans cette manière de travail est que le chien soit en confiance. Et s'il est trop apeuré pour accepter mon contact, je ne vais pas m'imposer de manière insistante (au risque de le rendre plus mal).


Imaginez que l'on vous impose dans une réunion, une présence qui vous effraie sans que vous ayez votre mot à dire, alors que vous êtes censé être dans un lieu sécurisé ? Ce qu'il se passe dans votre tête à ce moment précis, et bien vous êtes encore plus méfiant, en insécurité et encore plus apeuré par cette personne. Votre seul souhait à cet instant, est que cette dernière soit à une distance loin de vous.


C'est pour cela que je rappelle que chacun de mes bilans comportementaux sont uniques et personnalisés en fonction de votre situation. Dans de nombreux cas, je lui laisse le choix dans ce que je propose.


Est-ce que d'un coup de baguette magique le résultat peut-être rapide dès le bilan comportemental ?


Je suis une personne extérieure et étrangère pour votre chien. Si le chien met un peu plus de temps à m'accepter, cela fait également partie du processus du bilan comportemental et du travail à effectuer en séances. Cela me permet de constituer une base de données.


Nous sommes dans une société de consommation, où tout est fait pour que le produit soit consommé rapidement. Je ne suis pas Madame Irma, et ne peut évaluer au bout de combien de temps les progrès seront obtenus. Je travaille sur du vivant, et dans ce vivant, il y a un binôme, qui a besoin de se réapproprier le meilleur langage pour obtenir une meilleure communication et harmonie dans la relation avec son humain. C'est en cela que j'interviens.

Binôme humain-chien

Tout dépend de ce que vous recherchez dans l'amélioration de la relation avec votre chien. Celui-ci n'est pas un bien de consommation. Plus on désire aller rapidement en comportement canin, plus cela créer l'inverse. Cela créer un effet répulsif, car on ne respecte pas son rythme émotionnel et cela est déconstructif dans le travail à mettre en place.


Et ensuite, lors du bilan comportemental dois-je faire quelque chose de particulier ?

Prendre des notes, écouter, poser également des questions. Je pose aussi l'une des questions essentielles lors du bilan comportemental de la définition de vos besoins (nombre de séances et financiers). Par un contrat signé le jour même, on acte le nombre de séances, forfait (relire mes CGV avant tout engagement) et modalités de paiements. Je vous retranscris également l'analyse du bilan comportemental par écrit afin que nous soyons au clair sur les besoins définis et le travail à effectuer.


Prendre un rendez-vous pour un bilan comportemental








25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page