top of page

Est-ce qu'un chien est gentil ?


C'est une phrase, qui est bonne à analyser, autant du point de vue comportemental que sur la notion évoquée.


Chien aboie derrière un mur
chien qui aboie

Je vais reprendre, point par point, pour éclaircir tout cela.


 Un chien est un être vivant, qui a été domestiqué par l’Homme. Au fil des temps, le chien s’est adapté, envers et contre tous, à la société. Parfois, cela peut susciter des réactions incomprises. Quant à la notion de « gentil » ou de « méchant » est un terme que je n’emploie pas concernant le comportement d’un chien. 


En effet, celui-ci exprime constamment diverses émotions, qui sont souvent réprimandées. Un chien qui aboie, par exemple, peut exprimer tant d’émotions.


 Ce qui semble être une simple vocalise, a priori anodine pour l’humain, exprime un comportement sous-jacent.

Est-ce qu’un chien est gentil ?

 

Un chien gentil, c’est tout ce que je veux…

 

Si, nous n’apprécions pas quelqu’un, ou un autre humain, notre personnalité tend à le définir dans un critère ou une case. Que cela soit justifié ou non, puisque c’est basé soit sur notre propre expérience avec ce même individu. Ou sur un ressenti que l’on n’explique pas. Parfois, cela confirme avec exactitude le fait. Dans d’autres cas, non.


Revenons à nos moutons, parce que le sujet est le chien ! Nous souhaitons, comme pour les enfants, que celui-ci soit « gentil », au regard de la société. Qui dit « gentil », dit, dans l’inconscient collectif, « un chien bien éduqué ».


On appréhende généralement un chien qui apparaît « mal éduqué », selon nos critères et nos valeurs d’éducation. Pour d’autres, observer un chien hautement émotionnel, avec de fortes réactions comportementales, est un chien qui « mérite une éducation » pour « obéir à son propriétaire. »


Alors, aujourd’hui, je vais poser la question autrement, pour changer d’angle de vue : 

Est-ce qu’un chien « mal éduqué » a priori, est-il forcément un « mauvais chien » ? Ou pour autant, est-ce qu'un animal qui n'exprime rien, pour autant est-ce qu'un chien est gentil?

Nous n'avons ici qu'une facette de cet animal, et nous ne connaissons pas l’ensemble des caractéristiques de cet individu.

 

Qu’est-ce qui peut générer une forte réaction comportementale ? Est-ce lié à l’environnement inadapté au chien ? On peut forcément répondre, « eh bien dans ces cas-là, changez d’environnement ». Or, dans la vie, tout n’est pas si simple, noir ou blanc selon nos critères d’évaluation.


Chien lunettes labrador noir
Chien lunettes

Le chien, tout un panel comportemental

 

Au regard de nos vies et du passif des chiens, ceux-ci peuvent développer, parfois, des troubles de comportements. Disons, quand tout va bien, tout semble normal dans le meilleur des mondes. Qu’en est-il des autres chiens ?


Puisque la plupart du temps, l’esprit humain peut juger le comportement d’un chien en fonction de ce qu’il perçoit de lui. Même de ceux qu’il ne connaît pas.


D’où le fait que l’on nomme « la gentillesse » ou « la méchanceté » d’un animal, qui ne fait que répondre à un environnement, une réaction dû à d'autres stimuli, humain, etc.

 

Prenons l’exemple des chiens que l’on ne connaît pas : vous en connaissez sûrement, que vous avez dû croiser au hasard de la vie.


· Vous savez, ce chien qui vous observe par le grillage ou le portail et se met à aboyer sur vous.


· Vous savez, ce chien, alors que vous vous baladez tranquillement dans la rue, ou en campagne, et sans savoir pourquoi, celui-ci vient jusqu’à vous, et au pire, s’en prend à votre bas de pantalon pour le mordiller. Vous ne comprenez pas, et vous avez peur que l’animal aille plus loin.

 

·  Vous savez, ce chien, rencontré, en balade (encore !) ou attaché par une laisse sur un piquet, et qui se met à réagir violemment, parce qu’il vous aperçoit, pire, si vous êtes à vélo.


Et, vous avez l’impression que la longe du chien va casser, et le chien viendra jusqu’à vous, alors que celui-ci n’a pas l’air agréable.


Il y a tant de situations et d’exemples à donner, on va s’arrêter sur ces points.

La première réaction face à ces situations est d’évaluer le chien. Souvent, la peur prédomine lors de ces cas.




échelle d'agression du chien
échelle agressivité du chien

Qu’en est-il dans les faits ?

 

Le fameux chien, celui qu’on a tous déjà rencontré derrière le portail qui se met à aboyer parce qu’on passe au même instant. Alors, on a l’impression d’être au mauvais moment, au mauvais endroit.


La plupart des chiens réagissent systématiquement derrière le portail. Pour d’autres, cela devient leur unique moyen de rencontrer des congénères, par cet intermédiaire. Donc, ils aboient, s’expriment.

 

  • Le fameux chien, tandis que vous vous baladez, et s’en prend au bas de votre pantalon, à vous mordiller ainsi, imaginons que vous faites du vélo. Vous, votre première réaction est la peur, dû à cet effet de surprise. Ensuite, est-ce que le chien est potentiellement capable d’aller plus loin que le simple mordillement ? C’est cela toute la question, d’où la peur et l’appréhension.

 

  •  Certains chiens n’ont jamais vu de vélo auparavant dans leurs vies, ce qui fait que du jour au lendemain, quand ils en aperçoivent un, le mouvement et le bruit de cet engin, provoque une vive réaction, la plupart du temps, par peur. Alors, apercevoir des pieds qui font ce mouvement, le chien ne peut résister bien longtemps. Parfois, certains chiens ne se rendent pas compte, ils sont pris par la frénésie du mouvement+ l’excitation qui renforce ce comportement.

 

  • Enfin, le dernier cas, le chien rencontré en balade, qui peut être soit dans une propriété, à attendre avec sa longe attachée au piquet. Celui-ci réagit soit de manière silencieuse, prêt à bondir sur vous au dernier moment, ou bien, dans une autre réaction, aboyer violemment, et prêt à bondir sur vous, avec en prime, la longe qui ne cesse de s’allonger pour se rapprocher de vous. Grosse frayeur ? Oui, c’est normal, d’avoir cette réaction.

 

Du point de vue canin, selon le type de chien que c’est et de la génétique liée à sa race, celui-ci peut avoir un rôle de gardien.

 

Qu’est-ce que j’entends par le rôle du gardien ? C’est un chien qui observe la situation, et que fait-il : il reste silencieux jusqu’à bondir sur sa proie ou autre au dernier moment, qu’il ne lâchera pas.


Rhodésian
rhodésian courant

On peut retrouver cela chez les Rhodésiens Ridgeback par exemple, qui sont très bons en tant que protecteurs et Gardiens !

 

Ensuite, il y a l’autre situation, le chien qui vous aperçoit et qui vous aboie sur vous, malgré la longueur de la longe, vous avez peur, car ses aboiements semblent menaçants.


  • Lorsque certains chiens sont attachés ainsi, parfois, ils ne font que cela toute la journée ; c’est-à-dire, sans bénéficier de rencontres congénères ou humaines. C’est assez long, à l’échelle du temps canin, de rester là, à attendre que le temps passe sans occupation…Puis, il est dans sa propriété.

 

  • Si c’est un chien sensible à la protection de ressources, il va être en forte protection de ressource par rapport à son foyer, ses propriétaires, donc il peut réagir avec beaucoup d’aboiements.

Il verra l’arrivée d’individus humains, comme le signe d’une intrusion. Ou s’il n’est pas habitué à voir d’autres humains du fait qu’il reste avec cette longe, il pourra très bien être dans une réactivité pour exprimer quantités d’émotions. 

Chien menaçant
Chien attitude menaçante

 

 

 Julie Caillaux

L'Essentiel Educ




 

 

 

 

 

 

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Комментарии


bottom of page